Toolbar
  • Thèmes

Loin  de la photographie de studio, place aux rêves les plus fous...

Ce type de shooting photo nécessite une préparation, et de fait une attente qui peut se révéler longue, tant d'éléments entrent en ligne de compte.

Et déjà se procurer les accessoires devant illustrer le propos est parfois un véritable parcours du combattant.
Remarquez au passage le choix de l'expression ;-)

Tout comme je suis constamment en recherche de modèles pour mes projets photographiques personnels, je suis aussi en perpétuelle recherche d'accessoires qui pourraient concourir à la crédibilité des mises en scène qui peuplent mon imagination. Et cela m'a valu ma première visite d'une boutique de seconde main. Alors depuis je fouine et je chine. Tantôt j'achète un chapeau à voilette ou un fume cigarette, tout en réfléchissant à savoir comment disposer d'un avion biplan! Tantôt j'emprunte une parfaite reproduction d'une arme de guerre... C'est dire la diversité des besoins pour plaider la cause, servir le projet photo. Pourquoi faire compliqué quant on peut faire simple ? Une question de défi, peut-être.

On ne doit pas forcément faire des photographies toujours douces, poétiques ou romantiques.

Cette photographie est extraite d'une série réalisée sur base d'une idée qui revient au modèle et que j'ai baptisée "AmaZone Interdite".

La photographie de studio offre autant d'avantages qu'elle n'impose de contraintes. A la relative exiguïté des lieux et à la présence d'un matériel d'éclairage relativement imposant, en contraintes, s'offre par contre la possibilité de modeler la lumière et de construire l'ambiance, en grand avantage. Au rayon des avantages, aussi la possibilité de changer de fond sans devoir se déplacer: tantôt blanc éclatant tantôt noir profond, sans compter la multitude des gris intermédiaires que l'on peut y créer. On peut aussi utiliser des fonds de couleur, ou les créer artificiellement en habillant une tête de flash d'un filtre coloré. Des images de fonds pourront être intégrées en postproduction afin de créer une ambiance particulière, comme pour les deux photographies qui suivent.

Le matériel photographique de studio constitue autant d'éléments au beau milieu desquels le modèle aura à devoir évoluer sans gêne, comme si cet environnement lui était familier. Et si c'est le cas pour le modèle professionnel il en est tout autre pour le modèle occasionnel ou débutant, qu'il faudra affranchir pour qu'il arrive à s'y trouver détendu. Aussi je prends largement le temps de familiariser la personne avec le côté technique, lui expliquant en grandes lignes le pourquoi du positionnement de l'éclairage choisi pour le début du shooting et la fonction des modeleurs de lumière.

Shooting studio - Ambiance bleue

Agrandir l'image

Je réalise toujours la balance des éclairage en présence de mon modèle et avec sa participation. Il est ainsi immédiatement impliqué. Une première étape de vulgarisation, ayant pour but de mettre à l'aise le modèle par rapport aux aspects techniques. Il s'habitue aussi de la sorte très rapidement au "bruit" produit par la décharge des flashes, par les éventuels "bips" de signalisation de "flash prêt", et à l'intensité des éclairs.  

 

Photo de studio - Arme au poing

Agrandir l'image

Commence ensuite la phase détente du modèle, qui peut être rapide ou lente selon les personnes. Les traits crispés des premières minutes se relâcheront progressivement et feront place à un visage apaisé, serein et confiant au fur et à mesure des premiers déclenchements de l'appareil photographique, que j'aurai pris soin de configurer pendant que mon modèle procèdera aux premières retouches de maquillage dans la salle de bains jouxtant le studio, faisant aussi office de vestiaire.

Et puis la construction des images commence, les poses se succèdent et la magie de la photographie opère...

 

 

La photo de charme: un style très intimiste, qui exige qu'une complicité se soit installée entre le modèle et le photographe afin que le naturel se dégage. Et cela peut prendre du temps comme cela peut être immédiat, spontané. Une question de "feeling" et de confiance, réciproques il se doit. Pour le modèle amateur/occasionnel, souvent aussi un défi qu'il s'est lancé à lui-même. Et comme pour bien des motivations non immédiatement avouées, j'y ressent fréquemment une forme de thérapie relative à l' "Image du Soi" de mon modèle. Une enrichissante expérience photographique et humaine en tous cas. 

Galerie150

Agrandir l'image

Tout comme le nu, ces images sont parfois une forme d'aboutissement de la collaboration de plusieurs mois, voire années, entre le photographe et son modèle. Un aboutissement dans la confiance mais ni une fin, ni une fin en soi. Peut-être une étape dans le développement personnel du modèle, particulièrement s'il est amateur.

Alors, spontanée et immédiate ou bien construite sur une longue connaissance de l'autre, je trouve en ces instants photographiques une forme de plénitude de mon modèle qu'il me plait de mettre en avant.

Moments magiques dans lesquels vous resplendissez, à la fois timide et fière de votre beauté.

Et j'oserai prudemment répéter le principe parce que certains de mes modèles, que je ne trahis pas ici, m'en ont fait l'aveu. La photographie en lingerie, le boudoir, le charme et le nu seraient effectivement pour certaines une forme de thérapie vers la confiance en soi.

 

Nu, lingerie, charme, la nudité tout en nu...ances

La photo de nu c’est mettre en valeur un corps en l’habillant seulement de lumière.

Ce style peut dès lors être très brut, absent de décor, abstrait et/ou non figuratif, minimaliste. On parle généralement de nu artistique ou académique. Il s'agit plus de représenter le corps que sa beauté. La photo de nu se pratique partout: souvent en studio, et en extérieur dans des milieux remarquables pour leur harmonie avec le corps, ou bien à contrario totalement en décalage.

 

La photo de lingerie féminine c’est mettre en valeur un corps en l’habillant des sous-vêtements de la femme ou de ses vêtements de nuit.

Dans un pur souci d'esthétique on optera pour une lingerie dite fine (tissus fins, brodés, garnis de dentelle,...) propre à amplifier la beauté et/ou souligner la subtilité des courbes du corps.
Les attitudes seront simples, sans équivoque. On est complètement dans un des créneaux de la photo de mode, dont le but est de promouvoir le produit (la lingerie dans ce cas) plus que le modèle (le faire-valoir). La photographie de lingerie se pratique souvent en studio, plus rarement en extérieurs.

 

La photo de charme est une variante sophistiquée de la photo de lingerie combinée au nu et au portrait glamour.

Lingerie

Agrandir l'image

 

 

Il s'agit ici de faire ressortir le côté sensuel de l’image du corps. Au féminin, la lingerie fine jouera ce rôle qui consiste à cacher ce que l'on montre et montrer ce que l'on cache. Jouer de l'alternance et du choix des parties du corps vues et de celles couvertes, cachées ou juste voilées. Il est question de dosage entre suggestion et représentation.

Les attitudes et les expressions auront une importance capitale, pouvant déplacer la représentation de la sensualité vers l'érotisme. Une bonne communication préalable prend ici toute son importance: modèle et photographe doivent savoir ce qui devra..., ce qui pourra..., et ce qui ne sera pas. Une fois ces intentions et limites coordonnées entre le photographe et son modèle, place à la création.

On pourra recourir à une mise en scène, simple ou complexe, soutenue par des accessoires qui pourront crédibiliser et/ou affiner la scène.

 

Le lieu de prise de vue contribuera à l'installation de l'ambiance.

La photographie de charme se réalise généralement à l'hôtel (*) - on parle aussi de photographie de boudoir - dont les chambres et suites offrent de multiples possibilités de décors et d'ambiances. Si le décor et l'espace s'y prêtent cela peut aussi être réalisé à domicile, ou encore chez des amis (de confiance) dont le style de décoration de l'appartement ou de la maison serait particulièrement adéquat.

Les extérieurs sont une alternative si on souhaite établir un lien ou une symbiose avec la beauté de la nature, ou encore apporter une certaine originalité. Pour des raisons de discrétion, de confort de travail, de météo et de légalité, le choix des endroits de prise de vues est plus complexe.

 La photographie de charme est un style réputé difficile car le photographe doit être très à l'écoute, délicat et discret, en plus de posséder un niveau technique avéré et d'être artistiquement féru de l'instant décisif et/ou de la mise en scène.

Le recours à une maquilleuse participe à la réussite, et la coiffure devra être adaptée.

 

(*) Un "Day-Use", une location de quelques heures en journée, peut souvent être négocié avec les hôtels. Mais attention, préciser qu'il s'agira d'un photo-shot peut augmenter le coût.

Le portrait photographique est un domaine très particulier de la photographie, comme il l'est pour la peinture, la sculpture, voire la littérature ou encore le 7ème Art.

Le portrait est à la base la représentation d'une personne, à un moment donné. Et de fait il peut être un instantané sans ambition introspective. Et là nous remarquerons seulement des traits physiques, considérant le personnage beau ou pas, frêle ou massif, ...

Chargé d'expressions du visage plus marquées, ou d'une attitude particulière s'il n'est pas en plan très rapproché, le portrait intègrera une certaine notion de caractère.
Nous ressentirons le personnage sympathique ou pas, énergique ou pas, ouvert ou fermé, ...

Portrait photo de caractère au féminin

Agrandir l'image

Le portrait peut aussi révéler une part de la psychologie individuelle, un état d'âme à un moment donné. Le regard peut être vif, perçant, scrutateur, vague, distrait, morne, éteint, inexpressif, espiègle, et en dire plus sur la personnalité, largement ouverte au monde ou introspective. Mélancolie, angoisse et frustration peuvent aussi servir l'image, en cassant les archétypes.

Le portrait de caractère se sert de tout ce qui entre dans le champ de l'objectif :

La position du visage, plus ou moins de face ou de profil, son inclinaison haute ou basse, ...
La position du torse, celle des épaules, ...
Les bras et les mains, aussi.

Et la tenue, le vêtement, très présent ou absent, ...
Sans oublier les éventuels accessoires, qui peuvent caractériser le modèle ou asseoir un climat, une ambiance.

Et puis le décor, ou son absence.
Aussi l'éventuel maquillage, discret ou prononcé.
Et finalement l'éclairage, les jeux d'ombre et de lumière, dont le rôle est ici combien important.

Je trouve tout cela passionnant !

Et quelle n'est pas ma satisfaction quand j'entends d'un proche de mon modèle: "Tu l'as parfaitement traduit(e) !"
Là ce furtif instant exprimait-il un parcours de vie ?

Galerie284

Agrandir l'image

En marge du portrait classique, académique, qui ne s'embarrasse pas de la présence ou de l'absence de beauté pas plus que de sensualité ou charme...

Quand bien même ce portrait peut les révéler - le portrait glamour ou beauté, la photographie de lingerie et le boudoir mettent un fort accent sur ces caractéristiques, allant parfois jusqu'à représenter le modèle comme une personne inaccessible.

Maquillage, coiffure, tenue vestimentaire, attitude, accessoires et lumière participent à l'élaboration de ces photographies.

Je travaille ces sujets dans un style assez épuré, où l'accessoire est peu présent pour me concentrer sur l'humain.

Le portrait-beauté peut être réalisé hors studio, en extérieur ou dans tout endroit dont le décor correspond à l'ambiance à créer. La photographie ci-contre, réalisée dans une salle de bains, en est un exemple un peu extrême. Le modèle a pris place dans un bain dont l'eau a été additionnée de lait et de fleurs.

J'ai fait ce portrait-beauté en dernière phase de shooting, après que les calices et corolles des fleurs rapidement abîmées par l'eau chaude aient été séparés puis les pétales éparpillés sur la surface laiteuse et le modèle.

Les parties émergées du corps - poitrine, épaule et visage - forment un "S" qui confère à l'image un certain équilibre dans son cadre. La chevelure et le maillot se répondent par la densité sombre. La bretelle ramène le regard vers les yeux ;-)

Shooting photo glamour - Bain de lait et fleurs

Agrandir l'image

Le glamour est un style que j'affectionne parce qu'il offre au modèle l'occasion de jouer des signes et codes de séduction qui lui sont personnels, et au créateur de l'image l'opportunité de sublimer son modèle.

La difficulté du portrait réside dans la recherche de l'éclairage et de la pose qui permette au modèle de projeter sa personnalité.

Les séances photo en studio ne sont pas réservées aux modèles déjà expérimentés, inutile de répondre aux critères du mannequinat pour être belle sur une photographie! Que vous soyez mince ou ronde, grande ou petite, je saurai révéler votre véritable beauté en mettant en avant vos réels atouts. Et cela vous vous amènera probablement à porter un regard neuf sur vous-même, à beaucoup gagner en confiance en vous.

La photographie telle que je la pratique se révèle être pour le modèle une excellente thérapie pour gagner en estime de soi.

Le terme glamour est un anglicisme désignant une beauté sensuelle, pleine de charme et d'éclat, caractéristique de certaines vedettes féminines de Hollywood. Quelqu'un de glamour est à la fois suave, sexy, beau, et souvent délicatement à la mode. (Wikipédia, l'encyclopédie libre. 29 nov 2011)

Patrick Lefèbvre

Artiste photographe portraitiste

A propos de moi et de mon activité

Patrick Lefèbvre, artiste-photographePassionné de photographie depuis plus de 46 années, je pratique aujourd'hui cette activité sous le statut d'artiste. En savoir plus ..

Coordonnées de contact

N'hésitez pas à me contacter pour toute demande d'informations :

  • E-mail
    Via le formulaire de contact du site
  • Téléphone mobile
    +32 (0) 479 40 68 43
  • Situation géographique du studio
    Entité communale de Assesse
    Province de Namur - Belgique

Souscrire à la Newsletter

Restez informé de mes principales nouvelles et mises-à-jour importantes en souscrivant à ma Newsletter.

Suivez-moi pour une actualité régulière